Retrouvez-nous sur Google+

mardi 30 octobre 2012

La fille aînée de l’Église peine à couper le cordon

Parfois, c’est à croire que la sphère politique tunisienne est façonnée par deux enjeux. Il y a d’abord l’avenir du pays. Mais ça, ce n’est pas le plus important. Et puis il y a ce qu’on va dire de nous à l’étranger, plus particulièrement en France. Ça, c’est primordial.