Retrouvez-nous sur Google+

mardi 30 octobre 2012

La fille aînée de l’Église peine à couper le cordon

Parfois, c’est à croire que la sphère politique tunisienne est façonnée par deux enjeux. Il y a d’abord l’avenir du pays. Mais ça, ce n’est pas le plus important. Et puis il y a ce qu’on va dire de nous à l’étranger, plus particulièrement en France. Ça, c’est primordial.

mercredi 15 août 2012

samedi 11 août 2012

Droits des femmes en Tunisie : peut-on préserver ce qui n’a jamais été ?

« Complémentarité », voici le nouveau mot à la mode en Tunisie ces derniers temps, ou plutôt le mot à abattre. Ce mot est le fil élimé auquel est suspendu l’avenir de la femme tunisienne et sur lequel les islamistes s’acharnent à tirer de toutes leurs forces. C’est dire si la menace est grande et le combat périlleux pour préserver le fameux Statut De La Femme Tunisienne – ô combien avant-gardiste, on ne vous le dira jamais assez !

vendredi 20 juillet 2012

France : Des policiers ordonnent la fermeture de lieux de culte musulman

Cela s’est passé aujourd’hui-même, en France, à l’occasion du premier jour du mois de Ramadan, mois saint durant lequel les musulmans observent un jeûne rigoureux depuis le lever jusqu’au coucher du soleil. Simultanément dans plusieurs villes, des policiers accompagnés de groupes de laïcs, identifiables à leur apparence physique et vestimentaire, ont fait irruption dans plusieurs lieux de culte musulman pour en déloger les fidèles. J’ai assisté à l’une de ces démonstrations de force, dans une petite mosquée située dans un quartier paisible de Paris. Je vous retranscris ici les faits.

mardi 6 mars 2012

Femme tunisienne, le 8 mars n'est pas un jour de fête

Le 8 mars célèbre la journée internationale des droits des femmes. Bien qu'officialisé par les Nations Unies en 1977, cet évènement reste assez méconnu puisqu’aujourd'hui encore on pense bien souvent qu'il s'agit d'une "fête". Alors pour nous éviter les réflexions affligeantes de femelles égarées, au point que l'on serait tenté parfois de basculer dans le camp adverse, mettons les choses au clair une bonne fois pour toutes. NON la journée internationale des droits des femmes n'a pas été créée dans le but de te dispenser de faire la vaisselle au moins un jour par an. NON la journée internationale des droits des femmes n'est pas la journée pendant laquelle tes collègues masculins doivent redoubler d'attentions à ton égard. NON la journée internationale des droits des femmes n'est pas une énième invention commerciale machiavélique pour nous pousser une fois de plus à nous auto-sacrifier sur l'autel de l'hyperconsommation. Oublie donc les bouquets de fleurs, les chocolats, les parfums, les bijoux et les sorties au restaurant. Réserve tes caprices puérils et ton avidité frustrée. Tu auras bien assez de ces quelques occasions qui ponctueront ta vie d’esclave pour te donner l’illusion que celle-ci vaut la peine d’être vécue et assouvir ta soif refoulée de revanche sur ton acquéreur.

jeudi 16 février 2012

lundi 13 février 2012

Les Mutilations Génitales Féminines, bientôt en Tunisie ?

Le 6 février dernier était marqué par la journée mondiale de lutte contre les mutilations génitales féminines. J'avais pensé écrire un petit texte à cette occasion mais étant trop occupée à la rédaction d'autres notes qui concernent la Tunisie j'avais finalement abandonné l'idée. Parce que oui malgré tous les reproches que l'on pourrait faire à notre démocratie balbutiante, mais déjà mourante, nous avons au moins ce mérite en Tunisie, l'excision n'existe pas chez nous. Autant, dans ce cas-là, se focaliser sur les problèmes bien réels que les femmes tunisiennes rencontrent au quotidien. Mais c'était sans compter la visite de sa Sainteté,  Wagdi Ghoneim, éminent savant islamique égyptien, et, accessoirement, farouche défenseur des mutilations génitales féminines, pour une série de conférences dans plusieurs villes de Tunisie.

mercredi 1 février 2012

Un fait divers en Afghanistan

En Afghanistan, une femme. Prénom Storay, nom inconnu, 22 ans. Une belle mère arrêtée, un mari en fuite. Il appartiendrait à une milice locale dont Storay l'incitait à se séparer. Les autorités le recherchent activement.

lundi 23 janvier 2012

#7ell : les rats de l’OpenGov en Tunisie

En 1994, Didier Desor, enseignant chercheur du laboratoire de biologie comportementale de la faculté de Nancy, réalisa une étude qu’il intitula Les rats plongeurs – expériences de la différenciation sociale chez les rats.

samedi 21 janvier 2012

Pourquoi je ne soutiens pas NessmaTV dans le procès de l’affaire Persépolis

Lundi 23 janvier 2012 s’ouvrira un procès que l’on nous dit historique en Tunisie. Le Directeur de la chaîne NessmaTV, Nabil Karoui, ainsi que le responsable du visionnage de la chaîne et la responsable du doublage du film, comparaitront au tribunal dans le cadre de l’affaire Persépolis pour "atteinte aux valeurs du sacré, atteinte aux bonnes mœurs et trouble à l'ordre public" suite à une plainte déposée par 140 valeureux avocats.

mercredi 4 janvier 2012

Tunisie - France : la n7ebek la nosbor 3lik - Je t'aime moi non plus

Les ancestrales relations amicales entre la Tunisie et la France ne sont pas au beau fixe ces derniers temps. Même si outre-méditerranée les maladresses des politiques français à chacune de leur visite en Tunisie étaient presque devenues une institution - on se souvient, entre autres, du "premier des droits de l'Homme" de Jacques Chirac ou encore du toast porté par Nicolas Sarkozy au bonheur personnel de Ben Ali et de sa famille - elles passent beaucoup moins inaperçues en Tunisie depuis que le peuple tunisien s'est décidé à se révolter pour reconquérir sa dignité, et peut de ce fait librement s'exprimer. Du fameux "savoir-faire français de nos forces de sécurité" proposé généreusement par Michèle Alliot-Marie dans un irrépressible élan de panique pour préserver cette douce dictature de sable fin, à l'implacable "ligne rouge" tracée par Alain Juppé qu'on ne connaissait pas aussi intransigeant sur les valeurs humanistes et démocratiques du temps de Ben Ali, en passant par l'arrogance tête à claques de son beau gosse d'ambassadeur, le gouvernement français semble mal s'adapter à cette jeune démocratie fougueuse qui échappe à son contrôle. Il n'en fallait pas plus pour que soient déterrés les cadavres de l'Histoire et que pleuvent les références peu glorieuses au temps du colonialisme accusant la France d'être nostalgique d'une époque révolue qu'elle essaie de faire revivre par des moyens détournés.